porte-étriers

m pl
стременные ремни

Большой французско-русский и русско-французский словарь. 2003.

Смотреть что такое "porte-étriers" в других словарях:

  • porte-étriers — (por té tri é) s. m. pl. Sangles attachées sur le derrière des panneaux de la selle, et qui servent, quand on a mis pied à terre, à relever les étriers, pour que les chevaux ne se prennent pas les pieds dans les étriers en chassant les mouches …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • porte-étrier — [ pɔrtetrije ] n. m. • portes trieux 1611; de 1. porter et étrier ♦ Courroie, sangle attachée à l arrière de la selle pour relever l étrier quand le cheval n est pas monté. Des porte étriers. porte étrier [pɔʀtetʀije] n. m. ÉTYM. 1611, portes… …   Encyclopédie Universelle

  • porte- — ⇒PORTE , élém. de compos. Élém. issu d une forme du verbe porter1; le 2e élém., d orig. fr., est le plus souvent un subst.; le comp. est gén. un subst. masc. A. [Corresp. à porter1 1re section I] 1. [Les mots constr. désignent un être animé, gén …   Encyclopédie Universelle

  • porte-glaive — [ pɔrtəglɛv ] n. m. • 1740; de 1. porter et glaive 1 ♦ Rare Celui qui porte un glaive. Des porte glaives. Spécialt Chevaliers porte glaive : ordre militaire de chevaliers fondé en 1204. 2 ♦ Cour. Xiphophore, poisson d ornement. ● porte glaive,… …   Encyclopédie Universelle

  • porte-étrivière — [ pɔrtetrivjɛr ] n. m. • 1756; de 1. porter et étrivière ♦ Chacun des deux anneaux de fer placés aux côtés de la selle. Des porte étrivières. ● porte étrivière, porte étrivières ou porte étrivière nom masculin Chacun des supports en acier fixés à …   Encyclopédie Universelle

  • TROUSSE-ÉTRIERS — s. m. Voyez PORTE ÉTRIERS …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • trousse-étriers — (trou sé tri é) s. m. Voy. porte étriers …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • ÉTRIER — Comme la domestication du cheval et le dressage du cheval de selle, l’étrier est d’origine asiatique; mais il n’apparaît qu’à la fin du ÉTRIER Ier millénaire. Les Hiong nou semblent l’avoir employé dès le ÉTRIER IIIe siècle, peut être même l’ont… …   Encyclopédie Universelle

  • PORTER — v. a. Soutenir quelque chose, être chargé de quelque poids. Porter un sac de blé. Porter un ballot de livres. Porter du bois. Porter de l eau. Porter un fardeau. Porter deux cents pesant. Porter sur la tête. Porter sur le dos. Porter sur les… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • étrière — (é tri ê r ) s. f. Terme de manége. Bande de cuir qui tient les étriers suspendus à la selle, quand on ne veut pas les laisser pendre. Ce mot est aujourd hui plus usité que porte étriers et trousse étriers de l Académie. ÉTYMOLOGIE    Étrier …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • courroie — [ kurwa ] n. f. • 1268; curreie 1080; lat. corrigia ♦ Bande étroite d une matière souple et résistante servant à lier, attacher. Courroie de cuir, de tissu. ⇒ attache, lanière, sangle. Boucler, nouer, serrer une courroie. Courroie que l on passe… …   Encyclopédie Universelle

Книги


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.